Du bruit pour rien

Entre les “c’est lundi, que lisez-vous ?” et les “top ten tuesday”, il y a beaucoup de rendez-vous littéraires sur la toile, et aucun d’entre eux ne me faisait réellement envie. Mais j’ai découvert tout récemment les “throwack thursday livresques” de BettieRoseBooks, et j’ai beaucoup aimé certains thèmes proposés. Celui de jeudi dernier, “du bruit pour rien”, m’a notamment interpellée et m’a immédiatement fait penser à un livre.

Je n’ai pas réussi à poster mon article jeudi dernier, mais j’avais trop envie de revenir sur cette lecture pour me priver de le publier, alors tant pis, je vous en parle aujourd’hui !

Jeudi dernier, Bettie nous proposait donc de parler d’un livre que nous n’avons pas aimé alors qu’il était plébiscité par les critiques, blogueurs, libraires, etc. J’ai tout de suite pensé à L’Élégance du hérisson de Muriel Barbery.

Lire ma chronique de L’Elégance du hérisson de Muriel Barbery

C’est un livre que j’ai lu il y a plus de deux ans, et dont j’attendais beaucoup d’émotion. Beaucoup de blogueurs en faisaient l’éloge, et j’avais envie d’aimer ce livre -j’étais quasiment certaine de passer un bon moment. Malheureusement, je n’ai pas du tout apprécié les deux personnages principaux du roman. Plus de deux ans après ma lecture, je garde le souvenir de ce livre comme d’un livre agaçant, pédant, qui véhicule une image de la curiosité qui ne correspond pas à la mienne et qui met en scène deux personnages que j’ai trouvé antipathiques à souhait et pas attachants pour un sous. Un gros flop, on peut le dire, pour un livre qui a, pour moi, fait du bruit pour rien.

Le livre faisait même partie des livres qui m’avaient le plus déçue pendant l’année 2015, aux côtés de La Mécanique du coeur (que j’aurais aussi pu présenter ici d’ailleurs !), c’est dire !

Et vous, quel est le livre qui vous a déçu parce que vous en attendiez beaucoup ?

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur cette édition du throwback thursday livresque sur le blog de BettieRose.

 

Vous aimerez peut-être aussi

9 commentaires sur “Du bruit pour rien

  1. bonsoir Charlotte
    encore un point commun entre lectrices les livres dont on nous vante l’auteur et le thème … et qui nous laissent de marbre!! la passe miroir , les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos , et bla et bla pour moi rien n’y a fait je ne suis pas rentré en empathie avec l’héroïne rien ne m’a fasciné alors que tout le monde en cause avec bonheur 🙁 sans doute suis je trop vieille pour savourer ce livre …. au plaisir salut 🙂

    1. Ah zut, je suis déçue pour toi que tu n’aies pas aimé Les Fiancés de l’hiver, je trouve toujours ça un peu frustrant quand un livre que les autres ont adoré ne nous plait pas, c’est presque agaçant. Malheureusement je ne te rejoins pas sur le livre de Christelle Dabos, je l’ai beaucoup aimé ! Par contre j’avoue que l’héroïne est assez agaçante, mais ça ne m’a pas du tout empêchée d’adhérer à cet univers si particulier. Ca m’a semblé très frais 🙂

  2. Mais aucun des blogueurs n’a aimé ce livre j’ai l’impression, c’est trop triste ! 🙁 Je l’ai découvert sans a priori, disons que j’ai essayé de le lire quand j’étais jeune mais j’ai abandonné au bout de quelques pages, puis je l’ai repris et là ce fut le coup de foudre. Je ne m’y attendait clairement pas. C’est vraiment dommage, j’entends des échos de personne qui n’ont pas du tout aimé les deux personnages principaux, moi elles m’ont énormément touché.

    1. Ah bon ? J’ai l’impression au contraire que beaucoup de blogueurs et booktubers l’aiment ?! Je comprends ce que tu veux dire, malheureusement c’est une recette qui n’a pas fonctionné avec moi, c’était assez frustrant parce que je suis sûre que je l’aurais adoré avec une formule différente.

  3. Je suis teeellement d’accord avec toi, je l’avais lu il y a quelques années en étant presque certaine d’avance que j’allais avoir un coup de cœur et j’ai détesté.

    J’ai trouvé ça pédant et élitiste, alors qu’au début j’ai vraiment cru que ça allait devenir intéressant. Je m’attendais à ce que Paloma se rende compte que mépriser les gens pour leur manque de culture n’est pas particulièrement subversif dans les classes élitistes (c’est très aristocratique d’ailleurs, être blindé de fric c’est OK mais seulement si tu es cultivé -le personnage de Kakuro en exemple parfait-, autrement c’est vulgaire) et que ça ne la rend pas particulièrement intelligente. Par contre j’ai trouvé son personnage assez bien écrit, elle est insupportable mais complètement crédible, c’est juste dommage qu’elle soit présentée par tout le monde comme un personnage merveilleux alors que certes elle est cultivée, mais qu’elle n’a aucune empathie pour tout ce qui ne se conforme pas à son idéal d’intellect.
    Renée est cultivée et c’est tout, pas d’autre caractéristique que sa culture, le fait qu’elle doive la cacher et deux trois discours philosophiques qui tombent un peu comme des cheveux sur la soupe. Kakuro est une vitrine parfaite et messianique d’un Japon fantasmé tout au long du bouquin et m’a laissée très, trèèès perplexe.

    J’en entends quand même des avis très majoritairement enthousiastes mais ça n’a absolument pas fonctionné pour moi, donc je suis ravie de lire ton avis !

    1. Ahhh je suis trop contente de lire ton avis ahah, je t’avoue que je te rejoins complètement, tu as un peu résumé tout ce que j’en ai pensé dans ce commentaire. J’ai été très déçue par les deux personnages, je les ai trouvés très peu réfléchis aussi et très caricaturaux… un bon gros flop.

  4. Salut Charlotte. Je n’ai jamais lu l’élégance du hérisson, mais ce n’est pas le premier avis négatif que je lis.
    Pour ma part, c’est Outlander, j’ai abandonné tellement j’en pouvais plus de l’univers, mais surtout des personnages.
    Hâte de lire ton prochain TBTL. Bisous !

    1. Ah zut, c’est dommage pour Outlander, la série TV et les bouquins ont l’air de tellement plaire ! Je t’avoue que c’est une histoire qui ne me tente pas vraiment, je ne sais pas pourquoi je ne suis pas du tout attirée par l’univers, peut-être à tort mais bon… bises !

  5. Ping : Pas mon genre

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *