Journal [Julie Delporte]

Hello,

Vous savez peut-être mon amour pour les éditions de L’Agrume (ou pas)… C’est chez cette maison d’édition que Julie Delporte a publié le Journal de sa rupture amoureuse.

journal_julie delporte_u lost control

On sait tous qu’une rupture est souvent difficile à accepter et à traverser, et que le travail de reconstruction peut parfois être long et douloureux. C’est justement ce dont nous parle Julie Delporte dans ce journal intime illustré. Témoin de la fin de son histoire d’amour, de ses moments d’incertitude et de ses questionnements autour de la créativité, on aime à penser qu’il a été un élément qui a permis a l’auteur de faire le deuil de sa précédente relation et d’aller de l’avant.

Le pitch est donc plutôt basique et la BD est elle-même assez naïve et sans prétention, mais c’est justement cette simplicité que j’ai aimé. Julie Delporte ne nous raconte rien d’original, nous sommes quasiment tous passés par là. Son ambition n’est pas de nous montrer une vie hors du commun ou de nous inspirer à changer la nôtre. Au contraire, elle a plutôt pour vocation d’inviter le lecteur à s’identifier à elle et à se reconnaître dans ces quelques passages -et c’est sûrement ce qui justifie la citation d’Annie Ernaux au début du livre : “Je me demande si je n’écris pas pour savoir si les autres n’ont pas fait ou ressenti des choses identiques, sinon, pour qu’ils trouvent normal de les ressentir. Même, qu’ils les vivent à leur tour en oubliant qu’ils les ont lues quelque part un jour.)”

J’ai passé un bon moment en lisant cette BD de Julie Delporte. Evidemment, ça n’a pas changé ma vie et ce n’est pas la meilleure bande-dessinée que j’aie lue cette année, mais j’ai bien aimé plonger dans son univers décousu (comme en témoignent ses dessins) et expérimental. Ses questionnements autour de la créativité et l’inspiration mis en parallèle avec la reconstruction que lui impose sa rupture sont très intéressants et parfois inattendus. Et puis, surtout, j’y ai retrouvé un peu des couleurs de l’automne canadien (Julie Delporte vit au Canada), et ça, ça n’a pas de prix.

journal julie delporte extrait 1 journal julie delporte extrait 2 journal julie delporte extrait 3

la bd de la semaine_ulostcontrolUne jolie bande-dessinée qui aborde le thème de la rupture amoureuse sous l’angle de la créativité. Déconstruit, surprenant et spontané, le Journal de Julie Delporte nous plonge dans les facettes les plus intimes de l’auteur, qui partage avec le lecteur ses doutes et ses angoisses avec pudeur.

journal julie delporteAu fil des pages de son Journal, Julie Delporte raconte avec subtilité et délicatesse sa rupture amoureuse. Sous le trait acéré de ses crayons de couleur, elle parvient à rendre universelle une histoire pourtant tellement intime…

Aimez-vous ce type de bande-dessinée ? Pensez-vous que celle-ci pourrait vous plaire ? Je participe cette semaine au rendez-vous “la BD de la semaine”. Retrouvez les bandes-dessinées des autres participants sur le blog de Jacques

Vous aimerez peut-être aussi

16 commentaires sur “Journal [Julie Delporte]

    1. Je te comprends ! J’étais surtout intriguée par le fait que ce soit publié chez L’Agrume et parce que Julie Delporte vit au Canada, mais comme toi j’avais peur de ne pas accrocher. L’emprunter en biblio peut te permettre de découvrir la BD sans “prendre de risque” 😉

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *